Education et Transmission

« Entrées en Matières » au CNSMDP
La saison Danse du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (C.N.S.M.D.P.) vient de s’ouvrir les 17 et 18 octobre 2014 par une manifestation intitulée «Entrées en Matières». De quoi s’agit-il ? La démarche initiée par Jean-Christophe PARE, Directeur des Etudes Chorégraphiques du CNSMDP, peut se résumer en deux mots : Transmission et Interprétation. En amont, il y a 15 notateurs confirmés ou élèves notateurs du Conservatoire et, en aval, il y a 52 élèves danseurs sur scène, qui sont issus des classes Classiques et Contemporaines de 2ème et 3ème années du 1er cycle d’enseignement supérieur (DNSP de danseur). Mais, tout d’abord, qu’est-ce qu’un notateur ? Ultérieurement dans la saison, j’expliquerai plus précisément ce qu’est la Notation du Mouvement mais, pour faire simple, je dirai qu’un notateur en Danse écrit le mouvement sur un feuillet à partir d’un système de codification spécifique (les deux systèmes les plus répandus sont Laban et Benesh, lesquels sont enseignés au CNSMDP), de la même façon qu’un compositeur écrit la musique sur une portée musicale à partir du solfège. Donc, dans un premier temps, les notateurs enseignent des extraits de chorégraphies tirés de partitions notées à des élèves danseurs du Conservatoire (voir photo du haut), les chorégraphes oscillant de Kenneth MacMILLAN à Dominique BAGOUET, en passant par David DOWSON. Puis, ces élèves danseurs enseignent les pas qu’ils viennent d’apprendre à d’autres danseurs et, ainsi, chaque corps y apporte sa propre interprétation. Enfin, la mise en scène transforme, multiplie et assemble les phrases chorégraphiques en un tout homogène, qui offre une relecture originale d’une multitude de chorégraphies en une multitude de versions, lors d’une seule et même rencontre. A travers cet exercice à but éducatif, les danseurs apprennent à travailler avec les notateurs qui, à chaque feuillet de mouvement noté, leur ouvrent une ‘Entrée’ vers de nouveaux horizons chorégraphiques, lesquels viennent nourrir la ‘Matière’ de leur travail corporel d’interprétation, puis les danseurs apprennent à habiter le mouvement en l’expérimentant sur scène, face au public. Voilà une belle initiative pédagogique que ces «Entrées en Matières» qui, de surcroît, ont donné lieu à une représentation à la fois agréable, pleine d’engagement et très enrichissante. (Article Patrick HERRERA)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

11.12 | 02:27

Ekaterina & Dmitri ont évolué sur 2 musiques : d'abord le Prélude n°20 de Frédéric CHOPIN, puis 'Les Quatre Saisons' d'Antonio VIVALDI arrangé par Nigel KENNEDY

...
11.12 | 00:24

Pourriez-vous m'indiquer sur quel morceau musical Soloviev & Bobrova ont évolué, sam 10 déc 2016, lors du progr. libre à Marseille ? L'avant-dernier morceau svp

...
21.11 | 20:10

Il s'agit de 'Sarabande Suite' de GLOBUS.

...
21.11 | 09:55

Bonjour

Merci de m'indiquer le morceau de musique sur lequel Brian Joubert à danser le 13/11/2016 au grand prix de France.



...
Vous aimez cette page