Education et Transmission

« étuDiANSE Op. 7 » au CNSMDP (3)
La troisième pièce est une création de Karim SEBBAR pour les élèves contemporains qui s’intitule : «#Mauvais Genre» (voir photos avec, sur la photo du bas de gauche à droite : Océane DELBREL, Constance DIARD et Zoé BLÉHER). Dans le silence ou sur les musiques «A natural Woman» d’Aretha FRANKLIN et «Nothing compares to you» de Jimmy SCOTT, la chorégraphie fait un peu l’effet d’un fourre-tout à la mise en scène théâtrale : introduction à la Star Wars avec lampe frontale et balai présenté comme un fusil, puis une danse de femmes de ménages dans les coulisses d’un théâtre, qui laisse place à trois vamps de music-hall qui s’expriment devant un micro dans un discours féminisant sur les stéréotypes sexistes … Si les trois danseuses contemporaines peuvent montrer un large éventail de leurs possibilités, en revanche la chorégraphie laisse un sentiment mitigé. // Voir la suite sur l’article suivant (4).

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

28.11 | 06:58

Comment dire que la relative difficulté technique d'un art,quelqu'il soit, en revient à exclure toute forme "d'expression artistique"?
Vocbulaire est énergie !

...
27.03 | 18:18

Pour le programme court, Yuzuru a patiné sur 'Otonal' de Raul di Blasio.

...
24.03 | 14:19

hello, quelqu'un peut il me dire le titre de la musique pour le programme de Yuzuru Hanyu svp?

...
16.05 | 13:56

Un spectacle de qualité avec une programmation harmonieuse entre les pièces classiques et contemporaines, mais aussi au niveau de la musique. Une belle soirée !

...
Vous aimez cette page