Grand Prix de France 2016 - 11 au 13 novembre 2016

Même s’ils ont déclaré lors de la conférence de presse de l’Equipe de France que leurs programmes étaient encore en construction, il faut admettre que les français Gabriella PAPADAKIS et Guillaume CIZERON (au centre sur la photo) ont déjà de solides fondations, puisqu’ils remportent ce Grand Prix de France 2016 avec une confortable avance, sans avoir donné l’impression de forcer leur talent. Ce qui est le plus impressionnant dans leur Danse, c’est la fluidité de leurs mouvements et ce sentiment qu’ils respirent à l’unisson. Ils sont crédités de 193,50 points. En 2ème position avec 174,58 points, les américains Madison HUBBELL / Zachary DONOHUE (à gauche sur la photo) ont réalisé un bon programme libre et, après leur 2nde place obtenue sur le Skate America cette saison, ils peuvent espérer participer à la Finale du Grand Prix qui se tiendra à Marseille du 08 au 11 décembre 2016. Sur un Tango, «Con Buena Onda», les canadiens Piper GILLES / Paul POIRIER (à droite sur la photo) ont corrigé l’erreur commise la veille sur le Court, pour accrocher la 3ème marche du podium avec 170,78 points. Malgré un Libre sympathique sur le thème de Bollywood, les russes Elena ILINYKH / Ruslan ZHIGANSHIN ont rétrogradé de la 2nde à la 4ème place, en particulier à cause d’une chute d’Elena et d’un porté jugé trop long : ils n’obtiennent finalement que 167,40 points. Représentant Israël, Isabella TOBIAS / Ilia TKACHENKO ne sont pas un couple ordinaire : Isabella est née à New York et a suivi pendant 7 ans un cursus de danse classique à la School of American Ballet, avant de concourir en Danse sur Glace pour la Lituanie avec son précédent partenaire Deividas STAGNIUNAS, alors qu’Ilia patinait pour la Russie jusqu’en 2014 avec Ekaterina RIAZAKOVA. Ils ont proposé un programme libre résolument classique en dansant sur la musique du pas de deux de «Casse-Noisette» de Piotr Iliytch TCHAÏKOVSKY et se sont maintenus à la 5ème place au général avec 158,86 points. Patinant sur des chansons d’Elton JOHN («Tonight» et «Sorry seems to be the Hardest Word»), le second couple français, Marie-Jade LAURIAULT / Romain LE GAC, a offert un très beau Libre plein d’émotion : ils conservent leur 6ème place avec 150,07 points, ce qui est un résultat très satisfaisant alors qu’ils visaient le Top 8 sur cette compétition. Enfin, pour leur première expérience en Grand Prix, le troisième couple français, Lorenza ALESSANDRINI / Pierre SOUQUET, a présenté un programme romantique d’une belle fraîcheur, pour terminer 9ème avec 130,12 points. En plus de la victoire de Gabriella et Guillaume, c’est agréable de constater le bel élan de la Danse sur Glace française sur la scène internationale. (Article Patrick HERRERA)
L’an dernier, le couple français Vanessa JAMES / Morgan CIPRES (à droite sur la photo) s’était classé 2nd du Trophée Eric BOMPARD, mais uniquement sur le programme court, car le programme libre avait été annulé à cause de l’état d’urgence qui avait été décrété en France à la suite des tragiques évènements de la nuit du 13 au 14 novembre 2015. Même si ce résultat avait été validé par l’I.S.U. comme le classement définitif au niveau des épreuves de Grand Prix, les circonstances réelles ont laissé un goût amer et un sentiment d’inachevé. Cette année, Vanessa et Morgan n’étaient que 4èmes à l’issue du programme court, mais ils ont réussi un Libre magnifique, aussi bien technique (quadruple Salchow lancé), que sensible et poétique sur la chanson «The Sound of Silence» de Simon et Garfunkel (1964), dans la version enregistrée par Disturbed en 2015. Habituellement, un programme se construit sur plusieurs musiques différentes (2 ou 3), mais Vanessa et Morgan ont choisi de n’en avoir qu’une seule et de nous raconter une histoire, ce qui confère à leur Libre une dimension artistique à la fois belle et forte. Grâce à ce programme, ils se classent 2nds sur le Libre avec 132,53 points, tout en obtenant le meilleur score technique (67,91 points), ce qui leur permet de remonter d’une place au général, pour accrocher une belle médaille de bronze et leur premier véritable podium de Grand Prix avec un total général de 198,58 points ! Le titre revient aux favoris, les allemands Aliona SAVCHENKO / Bruno MASSOT (au centre sur la photo) qui avaient déjà remporté la Coupe de Russie la semaine dernière, mais qui remportent le Libre avec seulement 0,51 point d’avance sur les français, pour un total au général de 210,59 points. Notons qu’Aliona a manqué son triple Axel lancé, sur lequel elle s’est fait une entorse de la cheville droite, ce qui les contraint à annuler leur participation au Gala des Champions demain. Bien que 3èmes sur le Libre, les russes Evgenia TARASOVA / Vladimir MOROZOV (à gauche sur la photo) parviennent à se maintenir en 2nde position au général avec 206,94 points. Alors qu’il était 3ème hier, le second couple russe Natalia ZABIIAKO / Alexander ENBERT recule d’une place au général avec 192,56 points, après quelques imperfections sur le Libre, dont une chute d’Alexander. Avec deux victoires en Grand Prix (Russie et France), Aliona SAVCHENKO / Bruno MASSOT se qualifient pour la Finale du Grand Prix, même si leur présence à Marseille le mois prochain reste dépendante de l’état de rétablissement de la cheville d’Aliona. Avec le bronze aux USA et l’argent à Paris, Evgenia TARASOVA / Vladimir MOROZOV ont de bonnes chances de se qualifier pour la Finale. Malgré leur 4ème place à Paris, Natalia ZABIIAKO / Alexander ENBERT ont terminé 2nds de la Coupe de Russie la semaine dernière, ce qui leur laisse une chance de participer à la Finale, surtout si Aliona et Bruno devaient déclarer forfait dans un mois. (Article Patrick HERRERA)
Dans la catégorie Hommes, le classement final du Grand Prix de France 2016 est conforme aux prévisions. Très logiquement, l’espagnol Javier FERNANDEZ (au centre sur la photo), double Champion du Monde en titre, s’impose largement avec 285,38 points, grâce à un Libre solide qui comprend un quadruple tour, un quadruple Salchow, une combinaison quadruple Salchow-double tour et une combinaison triple Axel-double tour, ainsi qu’un triple Axel simple sur lequel il a chuté (c’est sa seule fausse note), le tout sur une musique composée d’un medley de chansons d’Elvis PRESLEY. Après sa victoire à la Coupe de Russie la semaine dernière, cette seconde victoire qualifie Javier pour la Finale du Grand Prix qui se tiendra à Marseille le mois prochain. Second avec 269,26 points, le kazakh Denis TEN (à gauche sur la photo), Champion des Quatre Continents 2015 et médaillé de bronze aux Jeux Olympiques de Sotchi 2014, gagne une place grâce à une très belle prestation sur «Tosca» de Giacomo PUCCINI, laquelle comprend un quadruple tour, un triple Axel, une combinaison triple Axel-double tour, ainsi que six autres triples sauts, mais surtout de très belles pirouettes de niveau quatre. Ayant dû déclarer forfait pour blessure au Skate America en début de saison, Denis ne peut pas obtenir suffisamment de points pour se qualifier pour la Finale du Grand Prix. Troisième avec 267,53 points, l’américain Adam RIPPON (à droite sur la photo), Champion des USA en titre, a démontré de très belles qualités de patinage avec un Libre qui développe beaucoup de mouvements originaux, mais aussi, comme Denis, un quadruple tour, un triple Axel, une combinaison triple Axel-double tour, ainsi que six autres triples sauts, … Notons qu’Adam se classe 2nd sur le Libre seul avec 182,28 points. Déjà 3ème du Skate America, Adam a une chance de se qualifier pour la Finale du Grand Prix. Alors qu’il était 2nd du programme court, l’étonnant américain Nathan CHEN a manqué son Libre, avec en particulier deux chutes sur des quadruples sauts, et il n’obtient finalement que 264,80 points, ce qui le place en 4ème position. Cependant, s’il parvient à réaliser l’intégralité de son Libre sur l’enivrante musique des «Danses Polovtsiennes» tirées du «Prince Igor» d’Alexandre BORODINE, lequel comprend cinq quadruples sauts, Nathan a le potentiel pour venir bousculer la hiérarchie des futurs classements mondiaux : patineur à suivre ! Concernant le français Chafik BESSEGHIER, celui-ci a réalisé son meilleur Libre avec 148,02 points, lequel comprend un quadruple tour, un triple Axel, une combinaison triple Axel-double tour, ainsi que quatre autres triples sauts. Au final, il se classe 8ème avec un total de 225,02 points au général, ce qui représente également son meilleur score. Cette saison, Chafik s’entraîne avec Stanick JEANNETTE à Grenoble et il m’a semblé avoir gagné en sérénité et en maturité sur la glace. En réalisant ses records personnels, Chafik a été capable de montrer son meilleur lors d’un grand rendez-vous international et il peut être satisfait de son Grand Prix de France 2016. (Article Patrick HERRERA)
Après le programme libre du samedi 12 novembre 2016, le seul résultat conforme aux prévisions est la victoire assez confortable d’Evgenia MEDVEDEVA (au centre sur la photo), même si la Championne du Monde et d’Europe 2016 s’est montrée mécontente de sa prestation sur le Libre lors de la conférence de presse, parce qu’elle a chuté sur son triple Lutz. Cependant, à l’exception de cette chute, Evgenia a réalisé un programme remarquable tant au niveau de la technique, où ses sauts et ses pirouettes ont semblé aisés, qu’au niveau de l’interprétation, où elle a fait preuve d’une grande maturité dans la pantomime. Elle est créditée de 221,54 points. Côté favorites, Gracie GOLD, la Championne des USA, a semblé en délicatesse avec ses sauts pendant toute la compétition et, malgré un léger mieux lors de son Libre qui propose une magnifique interprétation du «Daphnis et Chloé» de Maurice RAVEL, ses deux chutes ne lui ont pas permis de terminer mieux que 8ème avec 165,89 points … c’est très loin des 211,29 points qu’elle avait récoltés aux Championnats du Monde 2016. Souhaitons à Gracie un prompt retour de la confiance, pour qu’elle puisse montrer à nouveau l’étendue de son talent sur ses prochains rendez-vous internationaux. Si Mao ASADA n’a pas chuté, c’est parce qu’elle a principalement exécuté des doubles tours au lieu de triples : sa prestation sur «El Amor Brujo» de Manuel de FALLA a semblé belle mais, compte tenu de son manque de difficultés techniques, elle n’a pas généré beaucoup de points et Mao termine 9ème avec 161,39 points. Pour elle-aussi, c’est loin des 216,69 points qui lui avaient permis de devenir Championne du Monde en 2014. Mao a toujours un potentiel énorme et nous avons l’impression (et nous espérons) qu’elle est à cours de préparation, que ses programmes ne sont pas encore finalisés et qu’il s’agit juste d’une question de réglages qui vont se stabiliser en deuxième partie de saison. Considérée comme un outsider potentiel, la russe Alena LEONOVA, vice-Championne du Monde 2012 à Nice, a réalisé le programme catastrophe du jour avec cinq chutes (quatre sur des réceptions de sauts et une sur une simple transition), ce qui lui a valu une pénalité record de 9 points ! Elle termine 12ème avec 141,36 points … A la place des championnes attendues se trouvent deux compétitrices qui évoluaient encore chez les juniors la saison passée. Sur la 2nde marche du podium avec 200,35 points, nous retrouvons la russe Maria SOTSKOVA (à gauche sur la photo), belle patineuse longiligne (elle mesure 1m70), dont la silhouette accentue la dimension esthétique de sa prestation, avec en particulier des pirouettes d’une ampleur magnifique. A la 3ème marche du podium, nous découvrons la japonaise Wakaba HIGUCHI (à droite sur la photo), très à l’aise sur les sauts et qui a obtenu 194,48 points. Côté françaises, après son magnifique programme court et sa belle 4ème place provisoire, Laurine LECAVELIER a offert un beau Libre plein de fraîcheur qui lui correspond bien, sur le thème de la comédie musicale «Grease». Quelques imperfections techniques à améliorer, dont deux chutes à la réception de triples sauts, n’ont pas permis à Laurine de délivrer une prestation aussi magique que sur le Court et elle termine 6ème avec 184,65 points (avec une chute de moins, Laurine aurait terminé 5ème). Cependant, pour sa première qualification dans le dernier groupe d’un Grand Prix International, Laurine s’est montrée à la hauteur de l’évènement en réalisant son meilleur score et, si elle parvient à hisser son Libre au niveau de son Court, elle pourrait prétendre au Top 5 européen … C’est ce que nous lui souhaitons pour cette saison. Comme en 2013 et 2014, Maé Bérénice MEITE visait le Top 5 sur ce Grand Prix de France et son Libre a été à la hauteur de son objectif : en réussissant tous ses sauts, Maé Bérénice se classe 5ème sur le Libre et remonte de 4 places pour terminer 7ème au général avec 172,65 points, en se plaçant devant Gracie GOLD et Mao ASADA. Quel dommage qu’elle ait manqué ses sauts sur le programme court, mais quelle belle révolte sur le programme libre, où Maé Bérénice a fait preuve d’une combativité exemplaire. Si Maé Bérénice parvient à réaliser les deux programmes propres qu’elle souhaite, elle pourrait aussi prétendre au Top 5 européen cette saison, comme en 2014 … Concernant la canadienne Gabrielle DALEMAN qui était 2nde à l’issue du Court, elle a malheureusement chuté sur son triple Lutz d’entrée et elle s’est classée 6ème sur le Libre, pour terminer 4ème au général avec 192,10 points. A l’issue de ce Grand Prix de France de Patinage 2016 (que l’I.S.U. nomme ‘Trophée de France’), cette nouvelle victoire d’Evgenia MEDVEDEVA, ajoutée à sa victoire au Skate Canada en Octobre 2016, lui permet de brillamment se qualifier pour la Finale du Grand Prix qui se tiendra à Marseille du 08 au 11 décembre 2016 et où elle fait déjà figure de favorite, surtout qu’en plus d’être Championne du Monde 2016, elle a aussi remporté la précédente Finale du Grand Prix qui avait lieu à Barcelone en 2015. (Article Patrick HERRERA)
A l’issue de la première journée du vendredi 11 novembre 2016 consacrée aux programmes courts, les Champions du Monde présents au Grand Prix de France tiennent leurs rangs et mènent leurs catégories respectives : les français Gabriella PAPADAKIS / Guillaume CIZERON (photo) en Danse sur Glace, l'espagnol Javier FERNANDEZ chez les Hommes et la russe Evgenia MEDVEDEVA chez les Dames. Dans la catégorie Couples, représentant l’Allemagne, la quintuple Championne du Monde Aliona SAVCHENKO associée au français Bruno MASSOT mènent les débats avec 77,55 points, devant deux couples russes, Evgenia TARASOVA / Vladimir MOROZOV (76,24 points) et Natalia ZABIIAKO / Alexander ENBERT (71,36 points). Classés 4èmes, les français Vanessa JAMES / Morgan CIPRES restent provisoirement en embuscade avec 66,05 points, après avoir été légèrement pénalisés pour un triple Flip lancé mal réceptionné par Vanessa : le podium est encore à portée de patins sur le Libre ! En Danse sur Glace, pour leur première compétition internationale de la saison, les français Gabriella PAPADAKIS / Guillaume CIZERON ont tenu leur rang de favoris avec une aisance déconcertante sur le thème imposé de la saison, ‘Blues and Swing’ : ils occupent logiquement la première place provisoire avec 78,26 points. En seconde position, nous retrouvons la belle Elena ILINYKH, Médaillée de Bronze Olympique en 2012 en Danse sur Glace avec Nikita KATSALAPOV et Championne Olympique par Equipes avec la Russie, avec son nouveau partenaire Ruslan ZHIGANSHIN : leur prestation pleine de bonne humeur récolte 68,72 points. Partenaires d’entraînement de Gabriella et Guillaume à Montréal, les américains Madison HUBBELL / Zachary DONOHUE se classent 3èmes avec 66,77 points. Après une surprenante erreur de Piper sur les twizzles, les canadiens Piper GILLES / Paul POIRIER doivent se contenter de la 4ème place provisoire avec 64,74 points. Le second couple français, Marie-Jade LAURIAULT / Romain LE GAC, qui visait le Top 8 sur cette compétition, est pour l’instant bien parti, puisqu’ils occupent la 6ème place avec 57,37 points. Le troisième couple français, Lorenza ALESSANDRINI / Pierre SOUQUET, qui découvre son premier Grand Prix, réalise une honnête prestation et obtient 48,18 points pour occuper la 9ème place. Chez les Hommes, le double Champion du Monde en titre, l’espagnol Javier FERNANDEZ, a patiné sur une ‘Malagueña’ qui lui sied à merveille et, malgré une chute sur son premier quadruple, il domine logiquement la compétition avec 96,57 points. Pour son premier Grand Prix senior, le jeune américain Nathan CHEN, 17 ans, est un surprenant 2ème avec un potentiel très prometteur : il obtient 92,85 points, grâce à une magnifique prestation sur le thème classique du «Corsaire» d’Adolphe ADAM et deux quadruples sauts (combinaison quadruple Lutz-triple boucle et quadruple Flip) parfaitement exécutés. Attendus sur le podium, le kazakh Denis TEN et l’américain Adam RIPPON, Champion des USA en titre, occupent provisoirement les 3ème et 4ème places avec respectivement 89,21 points et 85,25 points. Le français Chafik BESSEGHIER est pour l’instant 7ème avec 77,00 points. Pour finir, la catégorie Dames a été pleine de surprises, à l’exception de la Championne du Monde en titre, la jeune russe de presque 17 ans Evgenia MEDVEDEVA, qui a assuré sa 1ère place avec 75,52 points. Comptant parmi les favorites, l’américaine Gracie GOLD avait réussi un programme court extraordinaire la saison passée, remportant le Trophée Bompard 2015 et le Court des Championnats du Monde de Boston 2016. Désireuse de participer à la Finale du Grand Prix et déçue par sa 5ème place obtenue au Skate America 2016, Gracie se devait de réussir un exploit à Paris … mais la pression devait être trop forte et la Championne des USA en titre a manqué tous ses sauts, sa combinaison triple Lutz-triple tout d’abord, mais surtout en ne réalisant qu’un double Flip et un simple Axel, ces deux éléments techniques ont été totalement invalidés : elle obtient le plus mauvais score technique de la compétition Dames avec 23,19 points, pour un total de 54,87 points (après avoir ajouté les composantes artistiques où elle excelle) et la 10ème place provisoire ! Souhaitons à Gracie de pouvoir nous montrer l’étendue de son talent sur le Libre, après ce Court catastrophique. Egalement attendue sur le podium, la triple Championne du Monde (2008, 2010 et 2014), la japonaise Mao ASADA, a manqué sa combinaison triple Flip-double boucle et se classe seulement 8ème avec 61,29 points. Après avoir annoncé qu’elle visait le Top 5, ce qui apparemment semblait parfaitement à sa portée, la française Maé Bérénice MEITE s’est probablement mise trop de pression et, en manquant sa combinaison triple boucle-triple et son triple Lutz, avec une chute à la clef, Maé Bérénice n’obtient que 52,78 points et la 11ème place ! Après ces trois contre-performances, place aux bonnes surprises … Tout d’abord, la deuxième concurrente française, Laurine LECAVELIER, a réalisé un très beau programme, aussi bien techniquement qu’au niveau de la sensibilité artistique, qui lui a permis d’obtenir 66,61 points et une belle 4ème place bien méritée. Ensuite, la canadienne Gabrielle DALEMAN a réalisé un Court quasi parfait sur «Hérodiade» de Jules MASSENET, qui lui a permis de passer la barre des 70 points pour la première fois de sa carrière : elle est créditée de 72,70 points et occupe la 2ème place provisoire. Enfin, la jeune russe Maria SOTSKOVA, 16 ans, a offert une magnifique prestation pour son premier Grand Prix senior et la vice-Championne du Monde junior 2016 pourrait réserver de belles surprises dans les saisons à venir : elle obtient 68,71 points et se classe 3ème du Court. Rendez-vous demain pour les programmes libres et les classements définitifs du Grand Prix de France 2016 ! (Article Patrick HERRERA)

Commentaires

16.05 | 13:56

Un spectacle de qualité avec une programmation harmonieuse entre les pièces classiques et contemporaines, mais aussi au niveau de la musique. Une belle soirée !

...
15.05 | 14:26

Un beau moment très bien dansé qui permet de s'échapper du quotidien.

...
15.05 | 00:47

Une soirée inoubliable. Un enchantement pour moi qui ai découvert mes sculptures en mouvement. Quelle émotion! Un spectacle de grande qualité.

...
11.12 | 02:27

Ekaterina & Dmitri ont évolué sur 2 musiques : d'abord le Prélude n°20 de Frédéric CHOPIN, puis 'Les Quatre Saisons' d'Antonio VIVALDI arrangé par Nigel KENNEDY

...