Championnats du Monde London 2013

Jour 3 : belle progression de JAMES/CIPRES
Dans la catégorie Couples, alors qu’ils avaient terminé 16èmes des Mondiaux de Nice en 2012, les français Vanessa JAMES et Morgan CIPRES (photo) viennent de faire un bond dans la hiérarchie mondiale, où ils figurent désormais dans le Top 10, après l’excellente 8ème place qu’ils ont obtenue aux Championnats du Monde de London, au Canada. Ils réalisent leur meilleur score et sont récompensés de leur travail constant sur toute une saison, mais on a aussi l’impression que leur titre de Champions de France 2013 leur a donné des ailes pour continuer d’aller de l’avant. Ce bon résultat a aussi une bonne conséquence, puisqu'il offre à la France 2 quotas (= possibilité de présenter 2 couples) pour les prochains Jeux Olympiques d'Hiver à Sotchi en 2014, ainsi que pour les prochains Mondiaux qui suivront et qui auront lieu au Japon. Concernant le podium, la compétition a tourné à l’avantage des russes Tatiana VOLOSOZHAR / Maxim TRANKOV, qui assoient enfin leur suprématie mondiale, après avoir dominé toute la saison. Travailleurs acharnés, ils confirment la passation de pouvoir sur le trône mondial qui semblait se dessiner lors des derniers Championnats d’Europe et ils relèguent les doubles Champions du Monde en titre, les allemands Aliona SAVCHENKO / Robin SZOLKOWY, à plus de 20 points ! Après une saison difficile, les allemands n’étaient que 3èmes à l’issue du Court et ils ne doivent pas être mécontents d’avoir gagné une place pour terminer vice-Champions du Monde 2013. Juste 1 point derrière, les canadiens Meagan DUHAMEL / Eric RADFORD ont tout donné devant leur public, ils n’ont aucun regret et ils savourent leur médaille de bronze. La chaleur et l’enthousiasme du public canadien a également bien poussé le second couple canadien, Kirsten MOORE-TOWERS / Dylan MOSCOVITCH, lequel termine 4ème. Dans la catégorie Hommes, le canadien Patrick CHAN conserve son titre de justesse, grâce à l’avance de points engrangée sur son excellent Programme Court. Même si son Programme Libre était moyen, à l’exception de ses deux quadruples sauts, il faut saluer sa prouesse pour ce troisième titre consécutif de Champion du Monde ! La médaille d’argent revient à l’étonnant Denis TEN, qui offre au Kazakhstan sa première médaille dans des Championnats du Monde de Patinage Artistique. Réputé inconstant, il réalise cette année de magnifiques Mondiaux, en remportant le Programme Libre et en se permettant de reprendre 5,5 points à Patrick CHAN ! Après un Programme Court manqué où il ne figurait que 7ème, l’espagnol Javier FERNANDEZ patinait dans l’avant dernier groupe mais, au prix d’un très bon Libre (mais pas aussi exceptionnel que celui qu’il avait réalisé à Zagreb), le Champion d’Europe 2013 a réussi à remonter le classement pour accrocher une belle médaille de bronze. Côté tricolore, Florent AMODIO était handicapé par une douleur au dos et il n’a pas eu la force physique nécessaire pour pouvoir imiter l’exploit de l’espagnol : il chute d’entrée sur son premier quadruple et doit alléger la suite de son programme, pour finalement terminer 12ème. A l’inverse, Brian JOUBERT était en forme, il avait réussi un bon Programme Court et il pouvait prétendre à décrocher le bronze : d’entrée sur son Libre, Brian réussit son premier quadruple, puis un deuxième et 6 triples sauts, dont un triple Axel, il est un des rares concurrents à ne pas avoir chuté ce soir et sa prestation sur le thème de «Gladiator» m’a donné le sentiment de voir un beau programme intelligemment réalisé. Brian exulte à la fin de son Libre, visiblement satisfait de sa prestation, son entraîneur aussi … mais les juges ne partagent pas l’avis général et classent Brian 9ème ! Ce classement non conforme à la prestation provoque une vague d’incompréhension. Sans contester la médaille de bronze de Javier FERNANDEZ, je pense qu’une 5ème place aurait été plus en adéquation avec la prestation du français que le public a unanimement apprécié. Il est vrai que Brian se classe 5ème sur les composantes de son programme qui comprennent les qualités de patinage, les transitions, la prestation, la chorégraphie et l’interprétation : ces cinq composantes, le public les ressent et peut les juger. Concernant les éléments techniques qui sont analysés par les juges au ralenti (ce que le public ne peut pas faire), j’ai étudié les résultats publiés et voici le verdict : son deuxième quadruple et son triple Axel n’ont pas été labellisés pour des motifs de sous rotation (-1,00 & -1,57 pts), sa combinaison triple flip/double boucle a été pénalisée pour une impulsion prise sur la mauvaise care de la lame (-0,60 pt), mais surtout son triple flip a été totalement invalidé (-5,83 pts !), soit 9 points de pénalité ! Avec 9 points de plus, Brian aurait effectivement terminé 5ème ! Pour conclure sur une note positive, je dirais que Brian a bien défendu les couleurs de l’Europe, puisqu’il termine en position de 2ème meilleur concurrent européen classé à ces Championnats du Monde. (Article Patrick HERRERA)

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

28.11 | 06:58

Comment dire que la relative difficulté technique d'un art,quelqu'il soit, en revient à exclure toute forme "d'expression artistique"?
Vocbulaire est énergie !

...
27.03 | 18:18

Pour le programme court, Yuzuru a patiné sur 'Otonal' de Raul di Blasio.

...
24.03 | 14:19

hello, quelqu'un peut il me dire le titre de la musique pour le programme de Yuzuru Hanyu svp?

...
16.05 | 13:56

Un spectacle de qualité avec une programmation harmonieuse entre les pièces classiques et contemporaines, mais aussi au niveau de la musique. Une belle soirée !

...
Vous aimez cette page