Trophée Eric BOMPARD - 15 au 17 novembre 2013

A l’issue du Programme Court, la tenante du titre, l’américaine Ashley WAGNER précédait deux jeunes russes, Anna POGORILAYA et Adelina SOTNIKOVA (photo du haut, lors de la Conférence de Presse, de gauche à droite : Adelina SOTNIKOVA, Ashley WAGNER et Anna POGORILAYA), suivies par deux autres américaines, Christina GAO et Samantha CESARIO. Autrement dit, lors du Programme Libre, la lutte pour le podium final allait se résumer à une confrontation USA / Russie. La première à s’élancer est l’américaine Samantha CESARIO, qui réussit une très belle prestation sur «Carmen», ce qui lui permet de prendre logiquement la tête provisoire de la compétition. Comme les concurrentes se présentent dans l’ordre inverse de leur classement du Programme Court, la suivante est sa compatriote, l’élégante et longiligne Christina GAO ; les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Christina, malheureusement aujourd’hui elle ne parvient pas à passer ses sauts, ce qui la plonge dans les profondeurs du classement. Sur «Introduction et Rondo Capriccioso» de Camille SAINT-SAËNS, la russe Adelina SOTNIKOVA réussit un excellent programme comprenant 6 triples sauts, ce qui lui permet de réaliser son meilleur score personnel sur le Libre avec 129,80 points, pour un total de 189,81 points, soit 17 points de mieux que l’américaine Samantha CESARIO. Alors qu’elle ne compte qu’une toute petite avance de 0,02 point sur sa compatriote à l’issue du Programme Court, Anna POGORILAYA (photo du bas) se doit de se surpasser si elle veut conserver sa seconde place. Sur les «Sirènes», musique extraite du film « Pirates des Caraïbes », Anna réalise 7 triples sauts, avec une combinaison triple Lutz-triple boucle, ce qui lui permet d’obtenir le meilleur score technique de la catégorie Dames ; elle parvient à battre son record mais, malgré sa belle performance, ses composantes (qualités de patinage, transitions, exécution, chorégraphie et interprétation) ne sont pas aussi bien notées et elle ne récolte que 184,69 points au total, pour se classer derrière Adelina SOTNIKOVA. Enfin, Ashley WAGNER se présente pour son «Roméo et Juliette» sur la musique de Sergueï PROKOFIEV. Sa combinaison d’entrée, triple flip-triple boucle, manque d’assurance, son triple Lutz et son triple flip sont imparfaits, mais ses 3 autres triples sauts passent bien et ses pirouettes de niveau 4 lui permettent de limiter les dégâts techniques, sachant que ses composantes restent les mieux notées : Ashley se classe seconde du Libre avec 127,62 points, mais elle parvient à conserver la première place au général avec 194,37 points, pour remporter son deuxième Trophée BOMPARD consécutif. Côté français, Maé Bérénice MEITE réalise un beau Programme Libre sur un thème Rock, en net progrès par rapport à sa prestation des Master’s d’Orléans du début de saison et elle parvient à gagner une place, pour se hisser en 5ème position. (Article Patrick HERRERA)
Cette année, le Trophée revient aux canadiens Tessa VIRTUE / Scott MOIR qui ont réalisé un très beau programme libre. Avec une danse fluide, toute en glisse, ils ont donné l’impression de respirer à l’unisson sur la musique des «Saisons» d’Alexandre GLAZOUNOV et toutes les difficultés semblaient d’une étonnante simplicité, sans effort apparent ; ils obtiennent 189,96 points. Alors que le public français espérait que Nathalie PECHALAT / Fabian BOURZAT remonteraient leur handicap du programme court pour s’adjuger la première place, ce sont au contraire les russes Elena ILINYKH / Nikita KATSALAPOV (photo) qui ont subtilisé la médaille d’argent aux français, grâce à un magnifique «Lac des Cygnes» sur la musique de Piotr Ilyitch TCHAÏKOVSKY et des portés d’une extrême vélocité ; ils totalisent 171,89 points et réalisent leur meilleur score de la saison. A cause d’un porté légèrement trop long (à peine 1 seconde), les français se trouvent logiquement pénalisés d’1 point de déduction, ce qui porte leur score final à 171,08 points ; sans cette déduction, Nathalie et Fabian auraient conservé leur deuxième place ! Au haut niveau, la moindre imperfection coûte très cher … Pour les prochains Jeux Olympiques d’Hiver qui se tiendront en Russie, à Sotchi, si les français veulent décrocher la médaille qu’ils méritent, ils ne pourront pas se permettre la plus infime erreur, car leurs rivaux russes auront un avantage certain de danser à domicile. Cependant, «Le Petit Prince et sa Rose» reste un très beau programme libre, plein de poésie, alors souhaitons à Nathalie et Fabian beaucoup de courage et de détermination, pour fluidifier encore plus leurs prochaines prestations. Côté satisfaction, cette médaille de bronze qualifie Nathalie et Fabian pour la Finale du Grand Prix qui se tiendra à Fukuoka, au Japon, du 05 au 08 décembre 2013, où ils retrouveront les canadiens VIRTUE / MOIR. Félicitons le second couple français, Gabriella PAPADAKIS / Guillaume CIZERON, le plus jeune couple en Danse sur Glace du Trophée Eric BOMPARD qui, pour sa première compétition senior, se classe à une encourageante 5ème place. (Article Patrick HERRERA)
Après chaque programme, les trois premiers compétiteurs classés sont systématiquement invités à participer à un point presse. Fait rarissime, lorsque le canadien Patrick CHAN est apparu en Salle de Presse, tous les journalistes présents l’ont applaudi, hommage mérité pour saluer la perfection de son Programme Libre qui lui a permis de remporter le Trophée. Patinant sur «Les Quatre Saisons» d'Antonio VIVALDI, Patrick a délivré une prestation qui paraissait libre de toute contrainte technique, semblant respirer la musique ; sa combinaison quadruple-triple, puis sa quadruple boucle et son triple Axel donnaient une impression de facilité, sans effort apparent ; aujourd’hui, Patrick était au sommet de son art et il a logiquement pulvérisé son propre record du monde pour obtenir 295,27 points. Son secret : beaucoup de travail à l’entraînement, sur la glace et en-dehors de la glace, et l’expérience de la compétition. Second, le japonais Yuzuru HANYU a mal commencé son «Roméo et Juliette» sur la musique de Nino ROTA, en manquant successivement son quadruple Salchow et sa quadruple boucle, mais il a su se calmer et s’est bien rattrapé ensuite sur ses deux triples Axel et ses six autres triples sauts ; il est crédité de 263,59 points. Magnifique 3ème avec 243,09 points, l’américain Jason BROWN est devenu le chouchou du public ; âgé de 18 ans, pour sa première saison en seniors, il est tout heureux d’obtenir son premier podium de Grand Prix ; si sa prestation sur la musique irlandaise de «Reel Around the Sun» ne comporte encore aucun quadruple saut, en revanche ses sept triples sauts et ses pirouettes de niveau quatre le classent déjà parmi les patineurs à suivre. Son succès auprès du public s’explique parce qu’il vit le patinage, ce n’est pas uniquement du sport, il communique son enthousiasme et emporte le spectateur au-delà de la compétition. Après ce podium exceptionnel de qualité, le français Florent AMODIO doit se contenter de la 7ème place. Même si son Programme Court était relativement bon, il n’était pas suffisamment brillant et Florent accusait déjà un retard de 20 points sur les meilleurs. Comme l’an passé sur ce même Trophée, Florent était désireux de prendre sa revanche sur le Programme Libre et de tout donner pour accrocher un podium, mais dans son désir de bien faire, il a trop donné et ses chutes d’entrée de programme l’ont affaibli, tant physiquement que moralement. La saison est encore longue et si Florent peut retrouver son niveau exceptionnel des Championnats d’Europe de Zagreb 2013, tous les espoirs sont permis. (Article Patrick HERRERA)
Pour célébrer dignement le dernier Grand Prix de leur dernière saison comme compétiteurs sur le circuit international, les chinois Qing PANG et Jian TONG ont remporté leur premier Trophée Eric BOMPARD. Ce couple sympathique et expérimenté a été formé en 1993, il y a déjà 20 ans, ils ont été deux fois Champions du Monde (2006 et 2010), ils sont vice-Champions Olympiques en titre (2010 à Vancouver, au Canada) et ont remporté 5 fois le titre de Champions des Quatre Continents (2002, 2004, 2008, 2009 et 2011). Qing et Jian forment un couple sur la glace, mais aussi dans la vie, puisqu’ils se sont mariés en 2012. Pour leur Programme Libre, ils ont offert au public une prestation lyrique en patinant sur la musique poignante de «I Dreamed a Dream», extraite de la comédie musicale «Les Misérables» d’après Victor HUGO, et ont réalisé leur meilleur score de la saison. Seconds, les canadiens Meagan DUHAMEL et Eric RADFORD ont surtout cherché à assurer un excellent programme technique pour conforter leur future participation à la Finale du Grand Prix ; ils ont également obtenu leur meilleur score de la saison. Bien que 4èmes à l’issue du Programme Court, les américains Caydee DENNEY et John COUGHLIN ont tout donné sur leur interprétation du «Fantôme de l’Opéra» et ont réussi à remporter la médaille de bronze. Pour leur premier Grand Prix de la saison, les russes Vera BAZAROVA / Yuri LARIONOV ont semblé manquer d’endurance sur le Libre et ils rétrogradent en 4ème position. A l’inverse, les français Vanessa JAMES / Morgan CIPRES ont donné l’impression d’une montée en puissance et, même s’ils restent 5èmes au classement général, ils se classent 4èmes sur leur prestation du Programme Libre seul, ce qui est très encourageant pour les compétitions à venir. (Article Patrick HERRERA)
Après avoir remporté la Coupe de Chine, le 2 novembre dernier à Pékin, les français Nathalie PECHALAT et Fabian BOURZAT (photo) ont montré qu’ils étaient dans une bonne dynamique en réalisant leur meilleur score de la saison sur le Programme Court de l’épreuve de Danse sur Glace. Cependant, malgré cette excellente performance, ils doivent se contenter provisoirement de la seconde place. En effet, ils sont devancés par les vainqueurs du dernier Skate Canada, qui sont également les Champions Olympiques en titre, les incontournables canadiens Tessa VIRTUE et Scott MOIR. En troisième position, en embuscade à seulement 1,52 points derrière les français, se trouvent les vice-Champions d’Europe 2013, les russes Elena ILINYKH / Nikita KATSALAPOV. Si les trois titulaires du podium de la Danse sur Glace ne devraient pas changer demain, en revanche l’ordre n’est pas à l’abri d’un bouleversement … Notons que pour leur première grande compétition en seniors, le second couple français composé de Gabriella PAPADAKIS et Guillaume CIZERON a réalisé une belle prestation et se classe pour l’instant 5ème. Dans les autres catégories, les résultats des français sont plutôt mitigés et il faut déplorer de nombreux blessés. Chez les Hommes, Florent AMODIO est 5ème, alors que l’intouchable triple Champion du Monde canadien Patrick CHAN survole les débats, avec un nouveau record mondial sur le Programme Court à la clé (98,52 points), suivi par le japonais Yuzuru HANYU, étonnant de facilité, et le surprenant américain Jason BROWN. Vice-Champion du Monde junior 2013, Jason est un vrai showman, il possède un extraordinaire sens de la chorégraphie, avec une musicalité précise, tout en réalisant des pirouettes extrêmement rapides classées de niveau 4. Notons les forfaits des deux autres français : Chafik BESSEGHIER, qui n’est pas encore compétitif après son entorse survenue aux Master’s d’Orléans, et Romain PONSART, dont la saison est malheureusement terminée à cause d’un problème au genou nécessitant une opération. Dans la catégorie Couples, Vanessa JAMES et Morgan CIPRES sont également 5èmes, mais c’est plutôt satisfaisant compte tenu de leur déficit d’entraînement lié à l’opération du poignet droit de Morgan. Malheureusement, le second couple français Daria POPOVA / Bruno MASSOT est forfait suite à la blessure de Daria. Le podium provisoire est occupé par les chinois Qing PANG / Jian TONG (Champions du Monde 2010), suivis par les canadiens Meagan DUHAMEL / Eric RADFORD (Champions des Quatre Continents 2013) et les russes Vera BAZAROVA / Yuri LARIONOV (vice-Champions d’Europe 2012). Enfin, chez les Dames, Maé Bérénice MEITE est 6ème, alors que Lénaëlle GILLERON-GORRY a dû déclarer forfait pour maladie. Le podium à l’issue du Programme Court est occupé par la tenante du titre, l’américaine Ashley WAGNER qui, comme la saison passée, doit lutter contre deux poupées russes : Anna POGORILAYA, 15 ans seulement, mais récente vainqueur de la Coupe de Chine, suivie par Adelina SOTNIKOVA, 17 ans et vice-Championne d’Europe 2013. Pour les podiums définitifs de toutes les catégories, verdict demain à l’issue des Programmes Libres. (Article Patrick HERRERA)

Commentaires

16.05 | 13:56

Un spectacle de qualité avec une programmation harmonieuse entre les pièces classiques et contemporaines, mais aussi au niveau de la musique. Une belle soirée !

...
15.05 | 14:26

Un beau moment très bien dansé qui permet de s'échapper du quotidien.

...
15.05 | 00:47

Une soirée inoubliable. Un enchantement pour moi qui ai découvert mes sculptures en mouvement. Quelle émotion! Un spectacle de grande qualité.

...
11.12 | 02:27

Ekaterina & Dmitri ont évolué sur 2 musiques : d'abord le Prélude n°20 de Frédéric CHOPIN, puis 'Les Quatre Saisons' d'Antonio VIVALDI arrangé par Nigel KENNEDY

...